Isabelle FOSSARD

Dans cette page, vous trouverez un recueil des termes utilisés dans le métier : matières, couleurs, techniques, créateurs, éditeurs… 
Outre mes textes personnels, je m’appuie sur un ouvrage que j’apprécie beaucoup : «Le guide des tissus d’ameublement» de Manuel Canovas, ainsi que sur le glossaire de Declercq Passementiers et le livre «Tapisserie d’Ameublement» de Claude OSSUT.

Ce répertoire sera enrichi au fil du temps avec quelques illustrations, lorsque ce sera possible… 
Si des questions vous venaient à l'esprit , je vous invite à m’écrire et je ferai en sorte d’introduire la définition qui vous intéresse.

.

c

Câblé : cordon composé de plusieurs branches retordues ensemble ; par exemple, utilisé comme un passepoil ou comme embrasse ou rampe d’escalier pour les plus gros diamètres. 

cable


Canovas Manuel (Paris 1935) : c’est dans la maison familiale où se succédèrent peintres, écrivains et musiciens que s’éveille très tôt sa vocation artistique. Après avoir entrepris des études d’archéologie et d’architecture, puis suivis des cours aux Beaux-Arts  de Paris et de Rome, il voyage dans les pays méditerranéens et au Mexique. Il fonde sa propre maison d’édition de tissus en 1963. Les plantes et les fleurs demeurent sa source d’inspiration privilégiée.


Cartisane : passementerie de forme généralement circulaire, composée de fils montés sur un moule, plus ou moins sophistiquée. Elle permet par exemple d’agrémenter la crosse des accotoirs en dissimulant le centre d’un plissage et peut se coordonner avec les galons, les câblés ou les embrasses composant un décor.   


Castaing Madeleine (1894-1992) : antiquaire et décoratrice de renommée internationale, elle fut l'amie et le mécène de nombreux artistes, parmi lesquels Soutine. Personnalité originale, voire fantasque, elle a révolutionné le monde de la décoration à partir des années 30. La « Diva de la décoration » a su avantageusement revisité le XIXe siècle et le style Napoléon III en s’inspirant de l’esthétisme néo classique qu’elle réinventa à sa manière comme par exemple l’utilisation des anciens chintz anglais teintés de couleurs franches (comme le bleu et le vert) ou l’utilisation de motifs de losanges, d'oves et de palmettes empruntés au Directoire à proximité d’une banquettes en demi-lune du Second Empire. A l’heure actuelle, plusieurs dessins créés par M. Castaing font l’objet d’une réédition suivie.


Ceinture : ensemble des traverses reliant les pieds et les montants du dossier d’un siège. Elle reçoit la garniture d’assise.


Courtine : ancêtre du rideau composé d’une étoffe d’une seule pièce, de ton uni, glissant sur une tringle de fer. Elle habillait principalement les lits pour isoler du froid.


Coutil : parce qu’elle est fine, dense et très serrée, cette toile de coton sert à recouvrir les oreillers, dessus-de-lit, traversins et coussins : sa texture retient plumes et duvets. On la rencontre aussi sur les murs. Au château de la Malmaison, le vestibule et la salle du conseil sont habillés de coutil rayé bleu et blanc.


Crête : élément de passementerie dont la trame est généralement constituée d'apprêts entrecroisés.

crete



copyright
Dico de la Deco